Le SMIC est-il nécessaire pour le bien commun ?

Le travail a toujours fait partie de la nature de l’être humain et compte parmi ces nombreuses caractéristiques qui le différencient des autres créatures. Elément constitutif de l’Homme, il doit porter ses fruits et permettre à celui-ci de trouver son pain quotidien, donc une rémunération, mais également de participer à l’évolution de la société. A l’heure où le salaire minimum fait l’objet de nombreux débats, aussi bien en Europe que dans le reste du monde, une question se pose : est-ce qu’il est réellement nécessaire au bien commun.

Le salaire minimum : indispensable ou pas ?

Que ce soit en Europe, dans certains pays d’Europe ou aux Etats-Unis, l’instauration du salaire minimum a pour principal objectif d’assurer un niveau de vie convenable aux travailleurs. En partant de ce point de vue, son utilité est indéniable pour le bien commun puisqu’il permet à tout employé d’accéder de vivre décemment.

Cependant, en raison du fonctionnement du marché, la rémunération minimum peut être néfaste à l’activité économique d’un pays, notamment à l’emploi.

Il faut noter que, le niveau du SMIC peut augmenter considérablement les charges supportées par les entreprises. Si ces dernières ne peuvent réduire leurs dépenses en payant ses travailleurs en dessous d’un certain montant, elles vont être obligées d’exclure les personnes peu expérimentées et privilégier les actifs possédant les capacités nécessaires pour augmenter leurs recettes et améliorer leur profitabilité.

En d’autres termes, le salaire minimum peut faire naître des discriminations sur le marché et priver les actifs les moins qualifiés d’un travail, qui devrait les permettre de subsister et de contribuer à l’évolution de la société.

Le salaire minimum : un niveau difficile à définir

En augmentant le salaire minimum, un Etat peut faire face à de graves dysfonctionnements au niveau de son économie. Pourtant, en appliquant une diminution, il va créer des travailleurs incapables de subvenir aux besoins de leur famille et fournir, juste le strict nécessaire aux célibataires.

Si de nombreux acteurs estiment que le SMIC est particulièrement élevé en France, son niveau reste insuffisant pour certains ménages avec de nombreux enfants à charge et face à ce problème, nombreux sont ceux qui estiment que la meilleure solution serait de mettre en place un salaire différent en fonction de la composition des foyers. Pourtant, cela pourrait entrainer l’apparition de nouvelles discriminations sur le marché puisque les employeurs seraient tentés d’exclure les parents de famille nombreuse, qui doivent être rémunérés à un niveau plus élevé que les célibataires.

Bien qu’il soit un véritable sujet tabou en France, la mise en place d’un système de rémunération prenant en compte la région, l’expérience et la situation du travailleur pourrait être l’unique solution pour rééquilibrer le marché de l’emploi et fournir aux travailleurs, un salaire digne ses activités et répondant à ses besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *