personne âgée

En France, le minimum de retraite subira une réforme

L’été demeure la saison idéale pour faire des annonces. Pour cette année, le grand sujet de débat se portait sur la retraite. Cette dernière est sujette au rebondissement. Jean-Paul Delevoye a publié une réforme sur le minimum contributif le jeudi 18 juillet dernier. Il annonce dans son document une augmentation de la retraite minimum à 85 % du SMIC net.

Zoom sur le minimum contributif actuel

Le minimum de retraite, aussi appelé minimum contributif, correspond au montant minimum de pension que touchent les retraités ayant alloué de cotisation légale ou dépassé l’âge de retraite à taux plein. Ce dispositif de retraite a été instauré afin de garantir une pension minimum aux travailleurs à revenu modique, aux agriculteurs et aux salariés à temps partiel.

En effet, le minimum de retraite est destiné à toute personne ayant travaillé toute sa vie, mais qui a peu cotisé. À l’heure qu’il est, il est estimé à 81 % du SMIC net pour les salariés, tandis que 75 % pour les agriculteurs.

retraité

Pour rappel, un dispositif de solidarité a été mis en place pour les gens qui n’ont pas de ressources et ceux qui ont très peu de ressources. Ils touchent le minimum vieillesse ou ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes âgées) à l’âge de 65 ans, sans compter leur durée de travail ni leur cotisation sociale. Bref, il n’y a aucune condition.

Minimum de retraite passé à 1 000 euros

À titre de rappel, le SMIC est l’acronyme du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance. Actuellement, il est fixé à… euros en France. Le gouvernement a choisi d’indexer la retraite sur la base du SMIC pour une bonne raison. En effet, cette décision vient directement d’Emmanuel Macron qui souhaite donner aux retraités ayant eu une carrière complète une rente d’au moins 1 000 euros.

Cette réforme de retraite entrera en vigueur d’ici 2025. Il y aura ainsi un écart plus significatif par rapport à aujourd’hui avec le minimum de vieillesse. Par ailleurs, cette optique entre dans la valorisation du travail. Le minimum de retraite à 1000 euros prend effet à partir de l’âge du taux plein de sa génération. À cet effet, ceux qui n’auraient pas la durée de cotisation suffisante ne seront pas obligés d’attendre 67 ans pour toucher leur rente viagère.

Qui bénéficie de cette réforme de retraite ?

vieille dame

L’augmentation du minimum de retraite s’applique tout particulièrement aux femmes et aux agriculteurs. Et pour cause, la plupart des femmes travaillent à temps partiel et leur cotisation sociale permet rarement une rente de 1 000 euros à la retraite. Les agriculteurs quant à eux vivent généralement sous le seuil de la pauvreté à l’âge de retraite.

Cependant, les salariés qui perçoivent des revenus modiques et ont dû négliger la cotisation sociale sont aussi éligibles à ce nouveau dispositif de retraite. En somme, cette augmentation est attribuée à ceux qui percevront une pension inférieure à 1 000 euros à l’âge de retraite, sans devoir faire des années supplémentaires.

Laisser un commentaire