Tout sur le portage salarial

De nombreux travailleurs souhaitent gagner en autonomie cependant, ils sont confrontés à de nombreux obstacles. D’une part, ils ne disposent pas d’un capital suffisant pour créer une entreprise et d’autre part, ils sont rebutés par les nombreuses obligations inhérentes au statut d’indépendant ou de freelance. Afin de conserver leur statut de salarié tout en bénéficiant d’une grande indépendance, certains optent pour le portage salarial. Mais qu’est-ce que le portage et quels sont ses avantages ?

Le portage salarial

Le portage salarial est encore peu connu des employés pourtant, il compte parmi les solutions les mieux adaptées pour la réalisation de leur rêve d’autonomie.

Cette forme de travail permet à un employé de travailler à son compte, sans pour autant endosser les responsabilités d’un freelance. Il facture ses prestations en entreprise sous la forme d’honoraires, considérés comme des salaires, et bénéficie d’une grande liberté au niveau du choix de ses interventions.

En d’autres termes, il effectue ses missions en tant que salarié et bénéficie des nombreux avantages liés à ce statut (droit aux ASSEDIC), mais peut choisir la ou les structures professionnelles dans lesquelles il souhaite intervenir.

En règle générale, il effectue des missions de conseil et doit donc posséder des connaissances approfondies dans certains domaines, afin d’optimiser ses chances d’embauche.

A l’origine, le portage était destiné aux quinquagénaires qui ont acquis une expertise dans un domaine et aux travailleurs qui désirent réaliser des interventions en entreprise de manière autonome.

Actuellement, cette forme d’emploi est adoptée par des femmes qui souhaitent gérer efficacement leur vie professionnelle avec leur engagement familial, mais également par des jeunes de 30 à 45 ans, désireux de gagner en autonomie, des retraités voulant transmettre leur savoir-faire, des dirigeants intervenant dans des conférences ou des colloques privés et des freelances qui veulent se dégager des limites imposées par leur statut.

Pour les plus curieux, voici une définition précise du portage salarial.

Le fonctionnement du portage salarial

Le fonctionnement du portage salarial est décrit par l’ordonnance n°2015-380 du 2 avril 2015. Ce texte impose à un travailleur désireux de se lancer dans ce type d’emploi, de faire appel à une entreprise de portage. Cette dernière a pour mission de mettre le salarié en relation avec un ou des professionnels.

Si l’employé se réserve le droit de fixer ses honoraires, ceux-ci doivent obligatoirement passés par prestataire en portage pour être transformés en salaires. En d’autres termes, il est considéré comme un salarié rémunéré par cette entreprise.

portage salarial

A titre d’information, le portage salarial permet d’accéder à une grande autonomie professionnelle. Toutefois, une personne qui souhaite adopter cette forme d’emploi doit posséder une excellente motivation et au-delà du simple besoin de réaliser des gains, il doit développer l’envie de fournir des de prestations à haute valeur ajoutée, lors de ses missions.

Par ailleurs, le “salarié porté” doit également développer la volonté de procéder à d’importants changements aussi bien au niveau de sa manière de travailler qu’au niveau de sa vision du futur. En quittant les bureaux et les contrats de travail classique, son objectif doit être de construire un avenir bien différent de celui qu’il s’est fixé en tant qu’employé et d’élaborer des projets à court et moyen terme.

Une réflexion sur « Tout sur le portage salarial »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *