Neuchâtel met en place le salaire minimum le plus élevé au monde

Après une décision du Tribunal fédéral, les entreprises de Neuchâtel vont devoir respecter un salaire minimum et ce dernier est sans nul doute, le plus élevé au monde. Après la mise en vigueur de cette nouvelle mesure, les employés du canton devraient pouvoir bénéficier d’une rémunération de 20 francs de l’heure, soit plus de 17,5 €, quel que soit leur poste.

Un salaire mensuel minimum de 3 500 francs

En percevant 20 francs de l’heure, un salarié suisse travaillant 41 heures par semaine bénéficie d’une rémunération brute de 3 480 francs par mois et de 41 759 francs par an. Ce montant est nettement plus élevé que celui du Luxembourg et de la France, qui sont respectivement de 1 998 € et de 1 480 € par mois.

Si ce Smic est à ce jour, le plus élevé au monde, il reste insuffisant pour répondre à l’ensemble des besoins des ménages, sans des aides sociales.

A titre d’information, l’instauration de cette rémunération minimum légale est le résultat d’un vote cantonal effectué en 2011. Ce vote quant à lui, a été organisé après une pétition exigeant la mise en œuvre d’un Smic dans le canton.

Le Jura et le Tessin en voie de créer un salaire minimum

Pendant de nombreuses années, la Suisse a toujours été réticente à mettre en place un salaire minimum. Cependant, la mesure prise à Neuchâtel a entrainé un grand changement dans la culture du pays et d’autres cantons pourraient bien suivre cette nouvelle tendance, dans les mois ou les années à venir.

Le Jura et le Tessin ont déjà entamé la procédure visant à créer une rémunération minimum. Dans un avenir proche, ces deux cantons pourraient suivre la même voie que celle de Neuchâtel.

D’autre part, Genève, Vaud et le Valais refusent encore de s’engager dans cette direction et souhaitent conserver l’ancien système salarial du pays, prônant la liberté économique.

Il est à noter que, la dernière tentative d’adoption d’un salaire minimum au niveau national a été réalisée en 2014. L’Union syndicale suisse souhaitait mettre en vigueur un Smic de 22 e de l’heure dans les 26 cantons, mais elle s’est heurtée au refus de plus de 75% de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *