Les gilets jaunes sont en grève depuis un bout de temps et revendique une longue liste de réclamations

Les gilets jaunes : une longue liste de réclamations !

Les gilets jaunes sont en grève et la faute à quoi ? Pas seulement à la fin de la hausse des taxes sur les carburants qui était le mobile de toutes ces manifestations et de ces révoltes sur les rues, mais à beaucoup d’autres raisons. Ils ont transmis, récemment, aux médias et aux députés leur liste de réclamations qu’ils précisent non-exhaustive, dont la hausse du Smic à 1 300 euros.

Quelle liste ?

Les gilets jaunes ont réclamé une quarantaine de demandes en faveur de l’égalité. Elles touchent plusieurs domaines depuis la hausse du salaire minimum vers la fin de la politique d’austérité.

La question du SDF est le plus urgent parmi les revendications des gilets jaunes. Viennent ensuite celle sur les impôts sur le revenu et sur le plan d’isolation des logements pour permettre aux ménages de réaliser des économies d’énergie et de réduire leur facture.

Les gilets jaunes revendiquent toute une liste de réclamations.de

Ils demandent également l’arrêt de la construction de grandes zones commerciales autour des grandes villes en vue de sauver les petits commerces de proximité dans les villages et les centres-villes. Ils revendiquent aussi que les gros exploitants payent plus en fonction de leur rentrée d’argent et que les plus vulnérables comme les artisans, les TPE et les PME payent moins et réclament la fin du RSI. La question du système de sécurité sociale pour tous fait aussi partie de la longue liste.

La demande se porte, entre autres, sur la retraite à 60 ans et à 1 200 euros au minimum. La création d’emplois pour les chômeurs, la multiplication des contrats à durée indéterminée, l’indexation des salaires de tous les Français à l’inflation, l’interdiction des délocalisations des industries, la fixation des salaires maximum à 15 000 euros, l’augmentation des allocations pour les handicapés, la limitation des loyers en vue de favoriser les étudiants, la suppression des prélèvements à la source, la fin des indemnités présidentielles à vie, la fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités ou encore l’interdiction de faire payer une taxe aux commerçants lorsque les clients utilisent la carte bleue sont aussi au cœur des réclamations des gilets jaunes.

La plupart des Français s’alignent à ces revendications donnant une envergure démesurée de la manifestation, à croire que les gilets deviennent les porte-paroles des personnes défavorisées et de tout le peuple.

Les gilets jaunes réclament l'augmentation du Smic à 1 300 euros

Le Smic à 1 300 euros ?

La question du Smic compte parmi les 40 revendications des gilets jaunes. C’est l’une des plus grandes lignes des réclamations et qui suscitent beaucoup les curiosités. Ils réclament un Smic à 1 300 euros net afin d’améliorer leur pouvoir d’achat, mais surtout pour que l’égalité s’installe dans le pays. En effet, les demandes des gilets jaunes visent à éviter les différences qui se creusent davantage.

C’est une augmentation assez significative pour le gouvernement. Pour l’instant, il n’envisage que l’augmentation légale prévue pour le début de la nouvelle année car le Smic concerne 1,65 millions de salariés en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *