François Ruffin souhaite se rémunérer au SMIC

Fraîchement élu député de la Somme, François Ruffin n’a pas attendu pour annoncer sa volonté de respecter un des grands engagements qu’il a fait à ses électeurs : se faire payer au Smic.

Le nouveau député refuse de percevoir ses indemnités

Investi par La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, François Ruffin n’a pas attendu pour annoncer la réalisation de ses promesses après avoir été élu député de la Somme.

Le réalisateur de “Merci Patron !” a tout d’abord affirmé qu’il allait essentiellement se faire payer au Smic, durant l’intégralité de son mandat. Il a déclaré son souhait d’offrir ses indemnités s’élevant à 7 200 € par mois, à des œuvres.

Hormis les indemnités, le nouveau député a communiqué son intention de mettre la réserve parlementaire d’environ 130 000 €, sous la gestion d’un jury populaire tiré au sort. Cependant, il faut savoir que cette réserve pourrait être supprimée dans le cas où, le projet de loi de moralisation de ma vie publique est adopté.

Concernant son interview et ses premières actions peu typiques, François Ruffin a tenu à préciser qu’il est en premier lieu un “gros bosseur”, bien que certaines personnes le qualifient d’expert en coups médiatiques.

François Ruffin souhaite un mandat révocable

Durant sa campagne, François Ruffin a émis de nombreux engagements. S’il a déclaré vouloir se faire payer au Smic tout en précisant la destination de ses indemnités et de la réserve parlementaire, le député s’est également prononcé sur son mandat.

Il a expliqué que son mandat est révocable et si seulement 25% des inscrits de sa circonscription souhaitent son expulsion de l’assemblée, il renoncera à ses fonctions.

Dans son interview, le réalisateur a clairement mis en lumière son désir de changement : “Si on ne trouve pas des voix pour porter nos paroles à l’intérieur de l’Assemblée nationale, si c’est un bloc monolithique qui avance avec ses lois, sûr de soi, dominant, eh bien, c’est à l’extérieur de l’Assemblée nationale que ça se passera”.

Malgré qu’il soit un candidat de La France insoumise, François Ruffin n’a pas signé la charte d’engagements qui prévoit une discipline de vote.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *